CAP AEPE – EP1 Adapter et aménager un espace favorable à l’activité libre pour l’enfant

Les Connaissances à avoir :

Les différents espaces de jeu et de détente pour l’enfant

Espaces de jeux intérieurs

      • Importance que l'enfant puisse toujours avoir un adulte à portée de regard.
      • Les jouets doivent être en nombre suffisant et en plusieurs exemplaires.
      • Le mobilier doit être ergonomique et adapté aux âges des enfants.

Espaces de jeux extérieurs

      • Les zones de jeux doivent être à min. 2 mètres d'un obstacle (banc, arbres, ...)
      • Une zone de sécurité doit être prévue avec un amortissant pour prévenir des blessures.

Espaces de repos

      • Chaque enfant doit pouvoir trouver un coin douillet pour se reposer en paix.
      • Les coins de repos doivent favoriser le sommeil en étant par exemple pourvu d'une lumière douce.
      • Les couvertures et oreillers sont à éviter pour des questions de sécurité.

Espace de détente

Pour les enfants qui ne font plus de sieste, le lieu d'accueil doit être pourvu d'un coin douillet où l'enfant peut s’apaiser à travers des activités calme (lecture de contes, comptines, ...)

organisation des espaces
organisation des espaces

Your Text

Les conditions favorisant l’émergence d’activités libres et spontanées

Origine

La mise en place d'activités spontanées se retrouve entre autre dans les pédagogies Montessori et Freinet.

Aménagement des espaces

      • Il s'agit de mettre à disposition du matériel adapté aux enfants pour que ceux-ci puissent explorer librement et faire leurs propres expériences avec le moins possible d'interventions de la part de l'adulte.
      • Il est important que le matériel soit le plus adapté possible à l'âge de l'enfant, quitte à faire plusieurs espaces si des enfants d'âges différents sont accueillis.
      • L'espace de motricité doit être grand et permettre aux enfants de se mouvoir librement en explorant ses propres limites.

Attitude de l'adulte

      • L'adulte doit être observateur et intervenir le moins possible.
      • L'enfant doit avoir l'opportunité de pouvoir se corriger par lui-même et de se concentrer sur une même activité tant qu'il en éprouve l'envie.
activités libres et spontanées
activités libres et spontanées

Your Text

Performances Attendues

  • Installer un espace pour une activité en tenant compte des besoins d’intimité du/des enfant (s)
  • Préparer les matériels, jeux, locaux destinés aux activités de jeux et de loisirs

Critères d'évaluation

Les différents espaces de jeu et de détente pour l’enfant

Les conditions favorisant l’émergence d’activités libres et spontanées

Indicateurs d'évaluation

  • A partir d’une situation donnée, présenter et justifier le choix des activités libres proposées

Aide guidée pour le

CAP AEPE

95% de réussite

100% Gratuit par LaBoiteAConcours

SANS UTILISATION du CPF



Préparation ATSEM

DIGITALE

100% en ligne


Préparation ATSEM

CLASSIQUE

En ligne et suivi personnalisé, oral avec expert concours

Préparation ATSEM

INTEGRALE

Version en ligne, version papier, suivi personnalisé, oral avec expert concours

CAP AEPE – EP1 Adopter un regard critique sur sa pratique professionnelle

EP1 Adopter un regard critique sur sa pratique professionnelle

Les Connaissances à avoir :

  • Notions d’évaluation et d’autoévaluation
  • Démarche d’analyse de pratique

Évaluer son travail

L'évaluation

Elle mesure les résultats d'une activité donnée en vue de l'améliorer.

L'auto-évaluation

Elle a pour but d'améliorer la qualité de présence de l'adulte et d'analyser les points forts et les points faibles de sa pratique.

La démarche analytique

Elle analyse une situation donnée et l'implication de chaque individu dans celle-ci pour améliorer les résultats si cette situation se reproduit (ex. si il y a une dispute entre deux enfants).

evaluer son travail
evaluer son travail

Your Text

Performances Attendues

  • Evaluer le déroulement et les résultats de ses activités
  • Expliciter son intervention en présentant les choix effectués
  • Proposer et mettre en œuvre des solutions de remédiation

Critères d'évaluation

  • Repérage d’éléments d’observation objectifs
  • Justification de son intervention en lien avec le contexte, l’enfant
  • Prise de recul sur ses comportements et ses attitudes
  • Réalisme des solutions proposées ou mises en œuvre dans la limite de ses compétences

Indicateurs d'évaluation

Dans une situation donnée,

  • analyser sa pratique professionnelle (auto-évaluation)
  • analyser sa pratique avec d’autres professionnels afin de prendre une distance critique par rapport aux situations rencontrées et à ses représentations

https://trouvix.fr/

Aide guidée pour le

CAP AEPE

95% de réussite

100% Gratuit par LaBoiteAConcours

SANS UTILISATION du CPF



Préparation ATSEM

DIGITALE

100% en ligne


Préparation ATSEM

CLASSIQUE

En ligne et suivi personnalisé, oral avec expert concours

Préparation ATSEM

INTEGRALE

Version en ligne, version papier, suivi personnalisé, oral avec expert concours

Cours CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance – EP1 Prendre en compte la dimension santé et sécurité au travail

EP1 Prendre en compte la dimension santé et sécurité au travail

Les Connaissances à avoir :

Les principaux risques du secteur d’activité (accidents domestiques, accidents de la voie publique, accidents du travail, maladies professionnelles). La prévention des risques liés à l’activité physique (formation PRAP Petite Enfance)

Les risques dans le secteur de la petite enfance

Pour l'enfant

      • Les risques principaux sont : les chutes, l'étouffement, la noyade, les brûlures, etc.
      • Existence également des jeux dangereux à l'école tels que le jeu de la tomate, le jeu du foulard, le jeu du glaçon, etc.
      • La Santé publique France et l'Éducation nationale ont édité des brochures pour sensibiliser aux risques d'accident pouvant subvenir aux enfants dans le quotidien.

Pour les professionnels

      • Les principaux risques sont des chutes ou des glissades, des maux liés à la manutention des enfants.
      • Il existe également des risques psycho-sociaux, infectieux ou dûs à l'utilisation de produits chimiques.
      • En guise de prévention, les professionnels de la petite enfance doivent suivre une formation PRAP petite enfance.
      • L'INRS a également publié un dossier "Travail et sécurité Petite enfance. Elle court, elle court, la prévention".

 

risques dans le secteur de la petite enfance
risques dans le secteur de la petite enfance

Your Text

Règles de rangement des produits alimentaires, d’entretien, d’hygiène, des médicaments ou trousse d’urgence

Règles générales

      • Respecter l'ordre d'arrivée : le premier produit entré est le premier sorti (FIFO : First In First Out)
      • Respecter l'ergonomie des produits. (Ex. produits lourds en bas et ceux couramment utilisés à hauteur d'homme).
      • Penser à la sécurité : les produits d'entretien et les médicaments doivent être hors de portée des enfants et éloignés des produits alimentaires.
      • Penser à l'hygiène en mettant en place une procédure de nettoyage pour que les produits soient rangés dans des espaces propres.

Règles pour produits alimentaires

      • Prendre en compte les dates de péremption.
      • Faire attention à l'hygiène du lieu de stockage et respecter les zones de fraîcheur dans le réfrigérateur.
      • Mettre à l'avant le produit ayant la date de péremption la plus courte.

Règles pour produits d'entretien et d'hygiène

      • Lire préalablement les conditions de stockage notés sur l'emballage.
      • Stocker les produits dans un endroit ventilé, à l'abri de la lumière et refermable à clé.
      • Séparer les produits incompatibles et mettre les produits liquides en dessous des produits solides.

Règles pour les médicaments et la trousse de secours

      • Conserver les médicaments dans une armoire fermée à clé et dans un lieu ventilé et à l'abri de la lumière.
      • Conserver les médicaments dans leur emballage d'origine pour éviter tous risques de confusion, pour connaître la date de péremption et avoir accès à la notice.
regles de rangement des produits
règles de rangement des produits

Your Text

Origine et prévention des biocontaminations

biocontaminations
biocontaminations

Voies de contaminations

      • Voie directe (contact avec une personne infectée).
      • Voie indirecte (par aliment, lorsqu'on boit dans le même verre, ...)

Prévention

      • Respecter les règles d'hygiène (lavage des mains, etc.).
      • Faire un suivi des vaccins spécifiques chez les jeunes enfants.

Types de micro-organismes

      • Virus
      • Champignons microscopiques
      • Protozoaires
      • Bactéries

Types de flores dans lesquelles vivent les micro-organismes

      • La flore du sol
      • La flore de l'air
      • La flore de l'eau
      • La flore des aliments

Voies de transmission des maladies

      • Voie cutanée
      • Voie respiratoire
      • Voie digestive
      • Voie sanguine

L’hygiène professionnelle

La tenue professionnelle

      • Elle permet de répondre aux critères d'hygiène, de sécurité et de confort.
      • Elle permet d'être reconnu par les parents.
      • Elle prévient des biocontaminations.
      • Elle est composée d'une charlotte, d'un masque, d'une tunique et d'un pantalon, de gants, de chaussures lavables et antidérapantes et de surchaussures.
      • Elle doit être lavée régulièrement à haute température (60-90°C).

Le lavage des mains

Il est obligatoire et permet d'éviter les contaminations.

Les différentes méthodes :

        • Le lavage simple : 1 minute avec de l'eau et du savon.
        • Le lavage antiseptique : 2 minutes avec une solution antiseptique et de l'eau.
        • La friction hydro-alcoolique.

 

hygiene professionnelle
hygiene professionnelle

Your Text

La vaccination des enfants et des professionnels

La vaccination permet de se protéger individuellement et de protéger la collectivité.
On introduit un micro-organisme inactif ou affaibli qui produit une réponse immunitaire et une production d'anticorps.

Les vaccins obligatoires sont

      • Le vaccin "diphtérie-tétanos-poliomyélite"
      • La coqueluche
      • L'haemophilus influenzae de type b
      • L'hépatite B
      • Le pneumocoque
      • La méningocoque C
      • Le vaccin "rougeole-oreillons-rubéole"

La vaccination chez les professionnels

Ils doivent être obligatoirement vaccinés contre le DT Polio.

 

vaccination des enfants et des professionnels
vaccination des enfants et des professionnels

Les mesures de protection collective (matériels, organisation du travail) et de protections individuelles (EPI)

Les mesures de protections collectives

Dans les locaux :

      • Le revêtement au sol doit être antidérapant.
      • Les conditions d'éclairage, d’acoustique et de climatisation doivent être confortables.
      • Les espaces de circulation doivent être libres de tout obstacle.
      • Les matériaux doivent être ergonomiques.

A propos de l'organisation du travail :

      • Les plannings doivent permettre de minimiser la fatigue et les risques pour les salariés.

Les mesures de protections individuelles

      • Dans les établissements d'accueil collectif, les EPI sont indispensables.
      • Certains vaccins sont également obligatoires (entre autre le DT Polio).

 

les mesures de prevention individuelles et collectives
les mesures de prevention individuelles et collectives

Your Text

Performances Attendues

  • Mettre en place des moyens de prévention d'incidents, d'accidents pour l’enfant
    •  Identifier les risques pour l’enfant
    •  appliquer les normes de sécurité
  • Mettre en place une démarche de prévention des risques liés à l’activité physique :
    • identifier les risques professionnels et particulièrement ceux liés à l’activité physique
    • observer et analyser la situation de travail afin d’identifier les différentes atteintes à la santé susceptibles d’être encourues
    • participer à la maîtrise du risque en mettant en œuvre des mesures de prévention collectives et individuelles

Critères d'évaluation

  • Repérage des dangers, identification des risques pour l’enfant et pour le professionnel
  • Pertinence des moyens de prévention et de protections
  • Respect des normes de sécurité
  • Proposition d’améliorations susceptibles d’éviter ou réduire les risques

Indicateurs d'évaluation

  • Citer les risques principaux pour l’enfant et les risques du métier
  • Enoncer les critères de rangement en fonction des produits
  • Enoncer les règles de sécurité et d’hygiène pour le rangement
  • Indiquer des exemples de microorganismes responsables de maladies et/ou bénéfiques à l’homme
  • justifier les mesures de prévention des biocontaminations
  • justifier les étapes des protocoles mis en place
  • adapter la tenue professionnelle et le lavage des mains et en justifier les choix
  • indiquer les enjeux de santé publique et les intérêts de la vaccination des enfants et des professionnels
  • décrire les principes de la vaccination : mécanisme physiologique et règlementation relative à la vaccination
  • mettre en œuvre des démarches qui font participer l’enfant à sa propre sécurité https://trouvix.fr/

Aide guidée pour le

CAP AEPE

95% de réussite

100% Gratuit par LaBoiteAConcours

SANS UTILISATION du CPF



Préparation ATSEM

DIGITALE

100% en ligne


Préparation ATSEM

CLASSIQUE

En ligne et suivi personnalisé, oral avec expert concours

Préparation ATSEM

INTEGRALE

Version en ligne, version papier, suivi personnalisé, oral avec expert concours

Cours gratuit CAP AEPE – EP1 Prendre en compte les dimensions éthiques et déontologiques de son intervention

EP1 Prendre en compte les dimensions éthiques et déontologiques de son intervention

Les Connaissances à avoir :

Les droits de l’enfant

Le cadre juridique

Selon la loi, l'enfant acquiert sa capacité juridique à 18 ans.

La convention internationale des droits de l'enfant (CIDE).

Les principes directeurs de la CIDE sont :

- le respect de l'intérêt supérieur de l'enfant.
- le droit à la non-discrimination.
- le droit à la vie, à la survie et au développement.
- le droit de participer.

Les partenaires

- Le défenseur des droits est une institution complètement indépendante de l’État.
- Le défenseur des enfants épaule le défenseur des droits.
- Unicef France a pour mission de faire connaître la CIDE auprès de la population.
- La fédération nationale des associations de la petite enfance (CNAPE) propose des actions socio-éducatives pour tous.

droits de l'enfant
droits de l'enfant

Your Text

Notion d’évolution sociologique de la famille :

  • rôle des parents ;
  • différentes formes de famille (famille monoparentale, famille recomposée, famille homoparentale) ;
  • vulnérabilité des familles (précarité, famille migrante, parents en situation de handicap)

Les adultes doivent

      • apporter amour et bienveillance aux enfants.
      • fournir un cadre.
      • favoriser le développement et les apprentissages en s'adaptant aux enfants.

Les différents types de familles

      • La famille nucléaire constituée d'un couple avec un ou plusieurs enfants.
      • La famille recomposée. Ce sont deux adultes avec des enfants issus d'une première union qui recréent une nouvelle famille.
      • La famille monoparentale. C'est un des parent qui vit seul avec le/s enfant/s.
      • La famille homoparentale. L'enfant vit avec deux parents du même sexe.

Les difficultés auxquelles peuvent faire face les familles

      • Les familles peuvent se trouver dans des situations de précarité
      • Les familles peuvent traverser des périodes difficiles qui peuvent impacter sur le développement harmonieux des enfants.
      • En aucun cas cela ne doit être prétexte à la maltraitance.
evolution sociologique des familles
evolution sociologique des familles

Les stéréotypes de genre concernant les professionnels et les enfants

Origine

      • Les stéréotypes trouvent leur origine principalement dans la littérature enfantine et les jeux pour enfants.

Conséquences

      • Les stéréotypes peuvent être source de discrimination, de mise à l'écart et d'injustices.

Actions pour lutter contre les stéréotypes

      • Développement de la féminisation du travail.
      • Développement de l'éducation neutre où plus aucune différence masculine ou féminine n'est autorisée dans les activités et les jeux proposés aux enfants.
      • Sensibilisation du grand public à travers l'édition de brochures ("ABCD de l'égalité").
      • Formation du personnel éducatif à l'égalité des sexes.
stereotypes
stereotypes

Your Text

Principe de laïcité

Définition

C'est la séparation de l'Église et de l’État, excluant la religion de l'exercice du pouvoir politique et administratif.

En pratique dans l'enseignement

      • Les parents sont invités à s'associer le plus possible à la mission éducative de l'école.
      • Les collaborations entre les collectivités locales, l'Éducation nationale et l'ensemble des services de l’État sont encouragées.
      • Le cours de "laïcité/citoyenneté" a été créé.

Au niveau national

      • Une charte de la laïcité à l'école a été créée.
      • L'observatoire de la laïcité assiste le gouvernement dans son action pour le respect du principe de laïcité.
principe de laicite
principe de laicite

Notions et repères d’éthique et de déontologie

  • Secret professionnel et les conditions de sa levée, discrétion professionnelle, secret partagé,
  • Les valeurs, les normes et les règles professionnelles

Le secret professionnel

Définition :

C'est l'obligation de taire toute information à caractère secret apprise dans le cadre de sa profession.

En pratique :

Toute personne salariée est tenue à la discrétion professionnelle dans l'exercice de ses fonctions.

Divulgation du secret professionnel si :

      • Le secret peut être levé sur autorisation de la personne concernée.
      • Le secret professionnel doit être révélé s'il y a un danger potentiel.
      • Le secret professionnel doit être révélé si la personne concernée doit être prise en charge à la demande d'un professionnel en lien avec la problématique.

En cas de non respect du secret professionnel, l'individu est soumis à une sanction pénale.

le secret professionnel
le secret professionnel

Your Text

Règles au sein des établissements

Les règles professionnelles
      • Elles sont liées aux lois du Code de la santé publique.
      • Elles s'appliquent à tous les professionnels du secteur de la petite enfance.
Le règlement intérieur
      • Document qui précise les obligations que les salariés et les employeurs doivent respecter à l'intérieur de l'entreprise.
      • Chaque établissement a également un règlement intérieur élaboré par l'équipe de professionnels qui précise les modalités d'horaires, de soins, d'informations, etc.
Les normes

Ce sont les règles auxquelles les lieux d'accueil doivent se conformer. (ex. capacité maximale d'accueil, normes d'hygiène,...)

 

règles au sein des établissements
règles au sein des établissements

Notion juridique de responsabilité (civile et pénale)

Responsabilité civile

      • C'est la réparation d'un dommage causé par une personne majeure à une autre personne.
      • Le dommage peut être matériel, physique, financier ou moral.
      • Dans le cas d'un salarié, c'est l'employeur qui est responsable des torts commis par l'employé dans le cadre de son travail.
      • Toute personne majeure peut souscrire une assurance responsabilité civile qui protège son patrimoine personnel en cas de dommage causé à autrui.
      • Les dommages et réparations sont arbitrés par le tribunal de proximité, le tribunal d'instance ou de grande instance.

Responsabilité pénale

      • C'est la réparation suite à une infraction par rapport à la loi.
      • Elle vise une sanction vis-à-vis d'un comportement qui porte atteinte à l'ordre public.
      • Il n'y a pas d'assurance en matière de responsabilité pénale.
      • Les délits sont arbitrés par le tribunal de proximité, le tribunal de police ou la cours d'assises (pour les crimes).
notions de responsabilite
notions de responsabilité

Your Text

Performances Attendues

  • Respecter l’altérité de l’enfant et de sa famille
  • Respecter les règles professionnelles applicables au contexte

Critères d'évaluation

  • Absence de jugement
  • Respect de la discrétion, de la réserve et du secret professionnels

Indicateurs d'évaluation

  • Présenter les principes relatifs aux droits de l’enfant
  • Dans une situation donnée,
    • repérer comment ses propres références influencent la mise en œuvre de l’accueil des enfants
    • appliquer les règles déontologiques notamment la confidentialité et le secret professionnel partagé
    • appliquer les obligations liées à sa fonction :
  • en relation avec les parents : respect des valeurs, des croyances et des références culturelles, notamment dans le cadre du projet éducatif, respect de la vie
    privée,
  • en relation avec la structure d’accueil : respect du projet éducatif et du règlement intérieur (projet d’accueil)

Aide guidée pour le

CAP AEPE

95% de réussite

100% Gratuit par LaBoiteAConcours

SANS UTILISATION du CPF



Préparation ATSEM

DIGITALE

100% en ligne


Préparation ATSEM

CLASSIQUE

En ligne et suivi personnalisé, oral avec expert concours

Préparation ATSEM

INTEGRALE

Version en ligne, version papier, suivi personnalisé, oral avec expert concours

Cours CAP Petite Enfance – EP1 Identifier les ressources et les contraintes techniques de son intervention

EP1 Identifier les ressources et les contraintes techniques de son intervention

Les Connaissances à avoir :

Règlementations relatives aux aires de jeux, aux équipements, au matériel éducatif et pédagogique

Aires de jeux collectives : réglementation et équipements

Elles servent à :

      • s'épanouir.
      • développer la motricité.
      • développer l'imaginaire.
      • favoriser les relations.

Elles doivent présenter les caractéristiques suivantes :

      • Résister à un usage intensif.
      • Être stables.
      • Être parfaitement lisses et arrondies, sans pointes ni décalages.
      • Ne présenter aucun risque de coincement.
      • Non toxiques.

Elles doivent contenir les informations suivantes :

      • Le contact d'une personne en cas de problèmes.
      • La tranche d'âge à laquelle est destiné le jeu.
      • Le matériel éducatif et pédagogique
      • Il doit porter le marquage CE.
      • Il doit être solide, conçu de manière ergonomique et facile d'entretien.
aires de jeux collectives
aires de jeux collectives

Your Text

Les critères de choix des produits et matériels :

Produits, matériels de jeux, courants éducatifs

Jeux adaptés pour les enfants

Les jeux doivent avoir les caractéristiques suivantes :

        • être adaptés aux facultés psychomotrices et à la taille de l'enfant.
        • être dépourvus de danger.
        • être agréables au toucher.
        • répondre aux normes réglementaires.

Les jeux individuels

      • De 0 à 12 mois. les jeux sont essentiellement basés sur l'éveil sensoriel.
      • De 1 à 2 ans, les jeux vont essentiellement développer la psychomotricité et l'équilibre.
      • De 2 à 3 ans, L'enfant commence à être sensible aux jeux collectifs.
      • De 3 à 6 ans, l'enfant joue généralement à des jeux d'imitation de tout ce qui l'entoure.

Les jeux collectifs

      • Ils favorisent la sociabilisation et le développement de l'imaginaire.
      • Ils sont appropriés pour les enfants à partir de 3 ans.

Les courants éducatifs

La pédagogie Pikler
        • Elle favorise le développement autonome de l'enfant.
        • L'adulte est principalement observateur.
La pédagogie Montessori
        • Elle met en avant l'éducation sensorielle.
        • L'adulte accompagne l'enfant vers l'autonomie à travers une perception consciente de son corps et de ses mouvements.
La pédagogie Piaget
        • Elle propose de stimuler autant que possible l'enfant en lui proposant des activités variées.
La pédagogie Freinet
        • Elle est basée sur l'accompagnement de l'enfant en fonction de son rythme biologique.
        • L'enfant est acteur de son apprentissage.
jeux adaptes pour les enfants
jeux adaptes pour les enfants

Les produits d'entretien. Les produits d'entretien doivent être :

      • éco-responsables
      • biodégradables
      • sans substances dangereuses
      • conditionnés dans des emballages recyclés ou renouvelables
      • concentrés ou en grand conditionnement
      • munis d'une pompe ou d'un doseur

Les différents types de produits :

      • les détergents. Ils permettent de décoller les salissures.
      • les désinfectants. Ils éliminent les virus et les micro-organismes indésirables.
      • les abrasifs. Ce sont des détergents ayant une action abrasive.
      • les détartrants. Ce sont des produits acides qui enlèvent les dépôts de calcaires.
      • les produits de protection du sol. Ils protègent le sol.
      • les agglutinants. ce sont des produits capables de réunir les particules solides pour éviter leur dispersion.

Règles pour un nettoyage efficace :

      • respecter la température de l'eau demandée sur l'emballage.
      • respecter le temps d'action du produit.
      • fournir un brossage énergique et efficace.
      • respecter le dosage du produit.

Règles de précaution d'emploi :

      • ne jamais mélanger deux produits.
      • porter les EPI nécessaires.
      • respecter le mode d'emploi et la date de péremption.
les produits d entretien
les produits d entretien

Your Text

Les produits de soin et la peau du jeune enfant

La structure de la peau.

La peau est constituée :

      • de l'épiderme. C'est la couche superficielle de la peau.
      • du derme. C'est le tissu conjonctif qui abrite les vaisseaux sanguins et les nerfs.
      • de l'hypoderme. C'est le tissu adipeux qui permet la thermorégulation.

La peau des enfants de moins de 6 ans est :

      • plus fine.
      • plus sensible aux agressions extérieures.
      • produit moins de mélanine.
      • plus vite sèche (car les glandes sébacées ne sont pas encore matures).
      • plus vite déshydratée (car les glandes sudoripares sont moins actives).

Les produits de soin adaptés. Il est important :

      • d'utiliser des nettoyants doux.
      • de favoriser des bains tièdes et courts pour éviter l'assèchement de la peau.
      • d'hydrater la peau quotidiennement.
      • de protéger la peau contre le soleil.
      • les produits et matériel d’activités de jeux et de loisirs et les courants éducatifs
      • les produits d’entretien et la notion du développement durable
soin de la peau d un enfant
soin de la peau d un enfant

Your Text

Organisation spatiale des locaux

Au niveau de l'aménagement, il faut prendre en compte :

      • les besoins des enfants
      • l'accueil des parents
      • l'organisation de réunions pour le personnel.

Les espaces intérieurs doivent être de préférence au rez-de-chaussée et doivent être composés de :

      • une salle d'accueil/vestiaire
      • des salles d'éveil
      • des salles de repos
      • des sanitaires
      • une cuisine aménagée
      • une biberonnerie
      • des services généraux (bureau du directeur,secrétariat,...)

Les espaces extérieurs doivent être :

      • clos (1,50 m)
      • ombragés
      • aménagés en toute sécurité
organisation spatiale des locaux
organisation spatiale des locaux

Your Text

Performances Attendues

  • Repérer le contexte de l’activité : lieu, équipement, matériel, produits disponibles
  • Exploiter les ressources techniques

Critères d'évaluation

  • Prise en compte du contexte de l’activité
  • Traduction et interprétation correctes des instructions règlementaires et des protocoles

Indicateurs d'évaluation

  • Décrire les caractéristiques d’un environnement matériel adapté et pour les enfants dans le respect des normes et des règlementations en vigueur
  • Dans une ou des situations données :
    • Justifier le choix des produits par la physiologie de la peau du jeune enfant ;
    • Justifier le choix des produits et matériels de jeux et de loisirs par leurs intérêts éducatifs
    • Justifier le choix des produits d’entretien en fonction des caractéristiques des matériels et équipements, et de leurs modes d’action chimique dans le cadre d’une démarche de développement durable
  • Présenter le fonctionnement des matériels et équipements utilisés

Aide guidée pour le

CAP AEPE

95% de réussite

100% Gratuit par LaBoiteAConcours

SANS UTILISATION du CPF



Préparation ATSEM

DIGITALE

100% en ligne


Préparation ATSEM

CLASSIQUE

En ligne et suivi personnalisé, oral avec expert concours

Préparation ATSEM

INTEGRALE

Version en ligne, version papier, suivi personnalisé, oral avec expert concours

Cours Gratuit CAP Petite Enfance – EP1 Déterminer le degré de développement et d’autonomie de l’enfant

EP1 Déterminer le degré de développement et d’autonomie de l’enfant

Les Connaissances à avoir :

 

Le développement global, interactif et dynamique de l’enfant

Le développement affectif, social et physique des enfants en bas âge a un impact direct sur leur développement et sur l'adulte qu’ils deviendront. Il est donc important de bien comprendre la nécessité d’investir, par l'éducation, la culture, le sport, les arts,  plus généralement tout ce qui concourt au développement de la personne sous toutes ses formes, chez les très jeunes afin de maximiser leur bien-être futur afin d'en faire des citoyens qui auront une vie la plus harmonieuse possible.

Le développement de l’enfant est un processus global qui fait appel à 5 dimensions. Ces dimensions sont : la dimension affective, la dimension physique et motrice, la dimension sociale et morale, la dimension cognitive et la dimension langagière. Chacune de ces dimensions intervient toutefois à des degrés divers, selon les apprentissages de l’enfant et les activités auxquelles il s’adonne.

cap-petite-enfance-developpement-global-enfant
cap-petite-enfance-developpement-global-enfant

Les sphères du développement de l’enfant : physique, cognitif, affectif, social, émotionnel

Les stades de développement sont des points de repère qui peuvent nous aider à situer l’évolution d’un enfant par rapport à une normalité donnée. Ces stades nous permettent aussi de cerner les besoins de l’enfant selon son âge tout en fournissant des éléments de réponses intéressants en fonction de certaines difficultés qu’il peut vivre.

Your Text

La dimension affective

Cette dimension permet à l'enfant de comprendre et d'exprimer ses émotions. C'est une dimension particulièrement importante, les nouvelles technologies comme la tablette, le téléphone étant des freins à cette bonne gestion : mettre une tablette ou un smartphone, ou même la télé aux mains de jeunes ou très enfants est de plus en plus souvent une bombe à retardement pour son bien-être futur (et même actuel, même si ce n'est pas immédiatement visible).

La satisfaction des besoins affectifs de l’enfant est tout aussi vitale que celle de ses besoins physiques. Aussi est-il de la plus haute importance de créer une relation affective stable et sécurisante avec l’enfant le plus tôt possible, car c’est à partir de cette relation qu’il pourra se développer harmonieusement : avant 3 ans : 0 tablette, 0 téléphone est déjà une bonne base.

cap-aepe-developpement-affectif-enfant
cap-aepe-developpement-affectif-enfant

La dimension physique

Cette dimension fait référence aux besoins physiologiques, physiques, sensoriels et moteurs de l’enfant. Le développement de ses habiletés motrices (agilité, endurance, équilibre, latéralisation, etc.) comprend la motricité globale (s’asseoir, ramper, marcher, courir, grimper, saisir un objet ...). Offrir aux enfants la possibilité de bouger favorise leur développement physique et moteur tout en les menant à acquérir de saine habitudes de vie et en préservant l’obésité.

Cette dimension comprend aussi bien la motricité globale (avec les membres qui permettent de marcher, courir, ...) que la motricité fine (avec les membres qui permettent d'effectuer des gestes très précis comme tenir un stylo par exemple)

cap-petite-enfance-gratuit-developpement-enfant
cap-petite-enfance-gratuit-developpement-enfant

Your Text

La dimension sociale et morale

Le milieu de garde (école, crèche, centre, halte-garderie,...) offre à l’enfant l’occasion d’apprendre à entrer en relation avec d’autres, à exprimer et à contrôler ses émotions, à se mettre à la place de l’autre et à résoudre des problèmes. L’acquisition d’habiletés sociales et l‘émergence d'une conscience du bien et du mal lui permettant d’entretenir des relations de plus en plus harmonieuses avec son entourage et tenir compte de la perspective des autres avant d’agir.

La dimension cognitive (=connaissances)

Un milieu de vie stimulant permet à l’enfant de développer ses sens, d’acquérir des connaissances et des habiletés nouvelles et de comprendre de plus en plus le monde qui l’entoure. Les intervenants soutiennent les enfants sur ce plan en favorisant chez eux la réflexion, le raisonnement et la créativité : intelligence, mémoire, langage, numération sont autant de fonctions qui bien développées vont permettre à l'enfant de se se sentir bien plus à l'aise dans cette dimension.

cap-petite-enfance-developpement-cognitif
cap-petite-enfance-developpement-cognitif

La dimension langagière

Le développement du langage et la représentation symbolique sont renforcés par la vie de groupe. Les intervenants contribuent au développement des enfants sur ce plan en parlant avec eux et en les aidant à exprimer de mieux en mieux leurs besoins et leurs émotions, à poser des questions, à améliorer leur prononciation et leur vocabulaire.

Cours à lire (faites-en une fiche  mémo) : Larousse Médical : Développement de l'Enfant

Your Text

Les rythmes de l’enfant

cap-aepe-gratuit-rythmes-enfant
cap-aepe-gratuit-rythmes-enfant

Pyramide de Maslow

La pyramide des besoins, ou pyramide de Maslow, est une représentation pyramidale de la hiérarchie des besoins, une théorie de la motivation élaborée à partir des observations réalisées dans les années 1940 par le psychologue Abraham Maslow.

 

Pyramide des besoins de Maslow
Pyramide des besoins de Maslow

Par A3nm — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=91140246Lien

Les 14 Besoins selon Virginia Henderson

Les 14 Besoins selon Virginia Henderson

Les besoins de l’enfant

Les besoins de l’enfant
Les besoins de l’enfant

Your Text

Le sommeil de l’enfant

Le sommeil chez les jeunes enfants est souvent une préoccupation pour les parents. Les saines habitudes de sommeil sont essentielles pour favoriser un bon développement cognitif, comportemental, émotionnel et physique chez l’enfant. Par conséquent, la détection et les interventions en bas âge sont nécessaires pour réduire ou éliminer les mauvaises habitudes de sommeil le plus tôt possible.

Un sommeil insuffisant entraîne plusieurs effets négatifs pour les enfants.

Ils sont moins concentrés et alertes et ils peuvent éprouver des problèmes de mémoire, ils sont plus irritables, hyperactifs et impulsifs, ils peuvent faire des crises violentes et être d’humeur négative, ils présentent un risque accru de surpoids ou d’obésité.
A plus long terme, ces troubles peuvent entraîner des troubles de comportement et de l’humeur, un développement cognitif sous-optimal et l’obésité.

Le sommeil de l’enfant
Le sommeil de l’enfant

L’organisation générale du corps humain

Pour mieux comprendre cette organisation, allons nous promener sur une encyclopédie de référence : Wikipedia. Les points ci-dessous proviennent de Wikipedia et sont les résumés copiés de chacune des pages : ces résumés sont les bases à connaître pour le CAP Petite Enfance. Les schémas sont sur les liens des pages. En cliquant sur les liens, vous pourrez trouver d'autres informations, notamment les schémas corporels, que vous pourrez annoter et imprimer selon vos besoins.

cap-petite-enfance-gratuit-organisation-corps-humain
cap-petite-enfance-gratuit-organisation-corps-humain

Le Corps Humain (https://fr.wikipedia.org/wiki/Corps_humain)

Le corps humain est la structure culturelle et physique du corps d'un être humain. Le corps humain est constitué de plusieurs systèmes (nerveux, digestif, etc.), ainsi que de 206 os et 639 muscles dont 570 sont des muscles squelettiques.

Par Jmarchn — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=47551513

Your Text