CAP AEPE - EP1 - Repérer des signes d’altération de la santé et du comportement : maladie, malaise, maltraitance

Les Connaissances à avoir :

L’hyperthermie

- C'est la fièvre. c'est-à-dire, l'élévation de la température du corps à plus de 37°C.
- Il faut s'en inquiéter si celle-ci persiste plusieurs jours sans diminuer et si un enfant de moins de 6 mois a de la température.

Les maladies infectieuses et parasitaires de l’enfant

Les maladies virales

  • - Elles sont provoquées par un virus et sont souvent contagieuses.
  • - Les plus fréquentes sont : la rhinopharyngite, l'angine, la bronchiolite, la gastro-entérite, la varicelle, la roséole, la rougeole, la rubéole et les oreillons.
  • - Les mesures de prévention sont : un lavage de mains fréquent, le mouchage au sérum physiologique et la vaccination.

Les maladies bactériologiques

  • - Elles sont provoquées par une bactéries.
  • - Les plus fréquentes sont : l'angine, l'otite, la scarlatine, la coqueluche, et l'impétigo.
  • - Les mesures de prévention sont : un lavage de mains fréquent, le mouchage au sérum physiologique et la vaccination.

Les maladies parasitaires

  • - Elles sont provoquées par des parasites.
  • - Les plus courantes sont les poux, la gale et les oxyuroses (vers).
  • - Pour s'en protéger, il faut avoir une bonne hygiène, laver les aliments, vermifuger les animaux domestiques et traiter régulièrement le linge et les vêtements si l'enfant est atteint.
  • - Un enfant atteint de gale doit rester chez lui jusqu'à la guérison (on parle alors d'éviction scolaire).
Maladies infectieuses ou parasitaires
Maladies infectieuses ou parasitaires

Processus de recueil des informations préoccupantes

Bientraitance et maltraitance

La bientraitance

  • - Il s'agit de respecter les droits et les libertés pour le bien être de chacun.
  • - Le professionnel a pour mission d'être proactif pour assurer le bien-être des enfants qu'il garde, en répondant à leurs besoins et en respectant autant que possible leurs choix.
  • - Il est important de rendre l'enfant co-auteur de son parcours.
  • - Le professionnel doit pouvoir prévenir la maltraitance.
  • - Il est important de soutenir les professionnels de la petite enfance en proposant des temps de parole et de formation.

La maltraitance

  • - La maltraitance est la négligence et/ou la violence physique et/ou psychologique.
  • - Le professionnel doit être capable de repérer les signes de maltraitance chez un enfant.
  • - S'il y a suspicion de maltraitance, le professionnel doit signaler l'information préoccupante au conseil départemental.
Bientraitance et maltraitance
Bientraitance et maltraitance

Transmission et recueil des informations préoccupantes

Identifier les signes auprès des enfants.

  • - Les symptômes peuvent être physiques ou psychologiques.
  • - Il peut y avoir une modification dans le comportement (violence, agressivité, ...).
  • - Il peut y avoir des expressions psychosomatiques (énurésie, trouble du sommeil, ...).
  • - L'enfant peut exprimer des paroles inquiétantes.

Identifier les signes auprès des adultes

  • - Certaines attitudes des adultes peuvent être inadaptées (absence de limites ou excès de celles-ci, manque de soins, attitude déplacée, ...).

Dialoguer entre professionnels

  • - En cas de suspicion, il est important d'en parler d'abord avec l'entourage professionnel puis de transmettre une information préoccupante au conseil départemental.
  • - Toute personne en lien avec l'information est tenue au secret professionnel.

Transmission au conseil départemental

  • - Elle doit être mise par écrit et suivre les protocoles départementaux.
  • - Les parents ou titulaires de l'enfant sont informés de la transmission de l'information préoccupante sauf si cela peut nuire à l'enfant.
  • - Les services départementaux peuvent proposer aux parents de bénéficier de l'Aide sociale à l'enfance (ASE).
  • - Si la famille refuse et selon la gravité de la situation, le conseil départemental peut émettre un signalement au procureur de la République.
Transmission et recueil des informations préoccupantes
Transmission et recueil des informations préoccupantes

Performances Attendues

  • Identifier les signes d’urgence, des signes d’alerte
  • Repérer les signes physiques ou psychosomatiques, les changements de comportement susceptibles d’évoquer un mal être, une maltraitance
  • Transmettre les éléments observés

 

 

Critères d'évaluation

  • Partage des observations avec l’équipe ou le service concerné
  • Fidélité de la transmission des éléments observés
  • Respect des règles éthiques et du protocole mis en place par la structure d’accueil, par la collectivité territoriale (s’il existe)
  • Transmission des informations préoccupantes aux personnes compétentes

Indicateurs d'évaluation

Définir les notions de bientraitance et de maltraitance, repérer les facteurs pouvant être à l’origine de maltraitance

Dans une situation donnée,

  • identifier les signes et comportements qui pourraient être révélateurs d’un trouble dans le développement de l’enfant
  • identifier d’éventuels signes de maltraitance en concertation avec le, les responsables(s) du milieu d’accueil
  • présenter les principales maladies contagieuses et parasitaires de l’enfant, les signes cliniques, l’agent responsable et les mesures de protection
  • agir dans la limite de ses compétences
  • alerter, transmettre les informations aux parents ou aux autorités compétentes

 

Aide guidée pour le

CAP AEPE

95% de réussite

100% Gratuit par LaBoiteAConcours

SANS UTILISATION du CPF



Préparation ATSEM

DIGITALE

100% en ligne


Préparation ATSEM

CLASSIQUE

En ligne et suivi personnalisé, oral avec expert concours

Préparation ATSEM

INTEGRALE

Version en ligne, version papier, suivi personnalisé, oral avec expert concours

CAP AEPE – EP1 Repérer des signes d’altération de la santé et du comportement : maladie, malaise, maltraitance

Vous pourrez aussi aimer